Aimée

Aimée, puisse le charme toujours existé,
La divine jeunesse toujours célébrée,
Et partons sous le ciel parsemé d’étoiles,
Témoin éternel de ce duo sans voile.